lundi 28 octobre 2013

                     Qu'est-ce que je m'ennuie !


Ennui, quand tu nous tiens… - Dire que, parfois, il suffi t de lever le nez ! Il y a tellement de choses incroyables qui se passent autour de nous ! Mais, quand on ne les voit pas,il n’y a rien à faire, on ne les voit pas…

Mais non, ce n'est pas une déclaration ! Je ne m'ennuie pas du tout avec vous ! Mais alors pas du tout du tout !
En fait, la vérité, c'est que ça ne m'embête pas de m'ennuyer. Ou alors, que ça ne m'ennuie pas de m'embêter. En fait, quand j'ai l'air de m'embêter, je ne m'ennuie pas. Vous suivez ?
Au début de ma vie commune avec mon môri, il lui arrivait de rentrer le soir et de me trouver, assise dans la pénombre, très occupée à... ne rien faire. Tout affolé, qu'il était, le pauvre choupinou !
- Holala, quelqu'un est mort ? Y'a la guerre ? Une explosion atomique ? T'as raté ta couleur ?
Meuh non ! Simplement, des fois, regarder le papier peint, ça m'occupe drôlement bien. Il y a tellement de trucs à regarder, sur un papier peint dans la pénombre.
Alors, quand j'entends mes enfants, mes élèves dire qu'ils s'ennuient (et ils s'ennuient fort-fort-fort car beaucoup détestent lire, et la lecture est tout de même un super moyen de ne JAMAIS s'emmer s'embêter), ça me fait du chagrin.
Ca doit être un truc des gens qui écrivent parce que, pas plus tard que le week- end dernier, je prenais le petit déjeuner avec des auteurs (nous étions au premier salon de Montigny-les Metz, très réussi  !). L'un d'entre eux ( Philiiiippe, t'es trop super !) a dit " Oh, ben moi, je suis capable de regarder pendant des heures la façon dont les hôtels organisent leurs petits déjeuners alors je n'ai pas vraiment besoin de discuter le matin". 
Pareil.
C'est ce que je voulais dire dans ce bouquin : prenez le temps de vous ennuyer. Regardez bien, tout. Humez, laissez venir. C'est beau, un papier peint, la nuit. (1)

Les merveilleuses illustrations de François Soutif font décoller tout ça (pour décoller le papier peint, inutile de s'inscrire à un Casto-stage)... Bref, s'ennuyer, c'est le début de la créativité ! Enfin, les gens qui dessinent les papiers peints le disent !




i) Merci t'à toi, M'sieur Bohringer



3 commentaires:

  1. L'illustration est magnifique! C'est bien vrai, regarder simplement parfois la flamme d'une bougie ou les nuages ans le ciel pendant des heures, c'est superbe.

    RépondreSupprimer
  2. Ah oui : waouh !
    J'ai hâte de le découvrir, celui-là !

    RépondreSupprimer