mercredi 23 mars 2011

Les chtis bibounes du Ch' Nord

On commence par une blague !
Quand on parle de l'hospitalité des gens du nord, on ne plaisante pas. Il a bien raison, Enrico Macias (ici, les moins de 40 ans ne voient pas le rapport avec les frites, mais les vieux ont tout compris) !
Au départ, il y a une demande de la part de la maîtresse, Claire. Alors, on s'écrit, on se cause, on finit par se rendre compte qu'il s'agit d'une vraie rencontre, qu'on peut se claquer les pognes toutes les 30 secondes, sans problème, qu'on s'est déjà bien éloignées d'une visite professionnelle.
Alors, c'est une Kiki attendue de pied tendre qui a posé le pied à Lille. 2 écoles, carrément. De 2 à 7 ans, les pitizenfants.
Après ? Après, un tourbillon, un enchantement, un échange de microbes et (même de crobes entiers), des chansons, des gâteaux amoureusement cuits, des cahiers à spirales, des bécots, 500 grammes de Maroilles grignotés toute seule (j'avais mis une petite pancarte ; "Ne pas approcher, DANGER"), des bergamotes écrasées au fond de mon sac, une petite robe noire achetée, un délit de grivèlerie (ben oui, je suis partie sans payer du restau. Tranquille, en disant au revoir à tout le monde. Mais je suis revenue, hein !). Et aussi douze grilles de sudoku, des dédicaces, des crêpes au "chuc", une histoire qui tombe pile poil (je l'ignorais mais la plupart des enfants de la première classe étaient des enfants du voyage et, atelier d'écriture, je ne sais pas pourquoi, je lance : "Il n'a pas de maison, il n'a pas de chambre...".La maîtresse me regarde avec les yeux exorbités. Au finish, un beau texte sur l'hospitalité et le partage, le héros est accueilli en ami, il en profite pour parler de sa planète à son hôte. Incroyable hasard ou petits messages subliminaux ?).
Dans la classe de Claire, des dessins, des chansons, des textes, des cadeaux, des rires complices, une histoire de directrice photophobe, des voeux pour une petite fille courageuse.
Et puis, c'est pas fini : je vais revenir. On peut pas se quitter comme ça.
Morceaux choisis :

Les présentations : tout est calme... Pour l'instant !

où je deviens prof de dessin

T'aimes pas les bergamotes ? Ben c'est pas grave, crache ! 

Franchement, c'est pas mal, hein ?
Sur la base de "Trop timide" : "trop enrhubé", une jolie surprise que les enfants ont préparée
Les histoires, c'est bien, mais rien ne vaut une bonne blague Carambar !

On se détend, on dirait !


Super concentrés !




des bouilles à croquer
Vous savez quoi ? On se revoit en juin !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire